Les 10 signes que vous faites une dépression

Thérapie

 sad-2635043_960_720

« Ils disent qu’ils n’arrivent plus à dormir, plus à aller au travail. Il faut voir à quoi c’est dû. Que ce soit lié au couple, au travail ou encore au deuil, il y a toujours des signes précurseurs ». C’est ce que nous dit Sofia Chraibi, Docteur en psychologie clinique et psychopathologie. La dépression est marquée de signes qu’il faut savoir identifier pour pouvoir se traiter. Nous avons recensé pour vous les 10 symptômes principaux de la dépression pour vous permettre de mieux l’identifier et la comprendre. D’ailleurs, selon Morgane Borowiak, psychologue clinicienne et neuropsychologue : « au moins 5 de ces symptômes doivent s’inscrire dans la durée, être présents depuis au moins deux semaines et représenter un changement par rapport au fonctionnement antérieur, sinon on ne parle pas de dépression ».

L’humeur dépressive

Vous ressentez de la tristesse, qui imprègne plusieurs aspects de votre vie mentale. C’est une tristesse qui n’est pas habituelle et qui vous habite de manière permanente, c’est une douleur morale. Il vous arrive de pleurer mais sans raison apparente, ni motif précis. Cette tristesse est quasiment permanente et vous accompagne du matin au soir sans que vous ne sachiez pourquoi. Cette humeur dépressive peut parfois être associée à de l’anxiété.

Les symptômes somatiques

Vous souffrez physiquement, qu’il s’agisse de votre ventre ou encore de votre dos vous avez souvent mal, sans que votre médecin ne trouve d’origine réelle. Ces douleurs corporelles peuvent parfois être traitées par votre médecin mais sont concomitantes à la dépression. C’est-à-dire qu’ils peuvent revenir. C’est donc en traitant votre dépression que ces symptômes physiques partiront. Les symptômes somatiques peuvent également être d’ordre digestif (diarrhée par exemple) ou encore cardiaque (hypotension par exemple).

Perte d’intérêt général et perte de libido

Ce qui vous rendait heureux avant commence à vous laisser indifférent. Vous perdez de l’intérêt pour des activités qui vous étaient agréables par le passé et vous les évoquez avec un certain détachement émotionnel, ce qui n’était pas le cas avant votre épisode dépressif. Vous observez que cette perte d’intérêt est durable. Sur le plan sexuel, vous pouvez expérimenter des troubles comme la diminution de la libido, l’impuissance ou encore la frigidité. Ce manque d’intérêt n’est pas lié à votre partenaire.

Changements marqués de poids

Ce manque d’intérêt peut avoir des conséquences sur votre poids. Vous pouvez soudainement ne plus éprouver de plaisir à manger comme avant et délaisser cette partie de vous petit à petit : vous perdez significativement et rapidement du poids. A l’inverse, vous pouvez vouloir combler un sentiment de vide au fond de vous et essayer de manger plus dans ce sens : vous avalez de plus grandes quantités de nourriture et vous prenez beaucoup et rapidement du poids. Ces symptômes font partis des plus visibles et votre entourage le remarque souvent avant vous.

Idées noires récurrentes

Vous semblez voir la vie en noir et blanc : sans émotions et sans réconfort. Il arrive donc que vous pensiez à des choses très négatives et que vous les ressassiez toute la journée. Votre perception des choses passe par le prisme de la dépression, vous n’êtes plus en phase avec la personne que vous étiez avant, vous vous sentez mal. Il arrive que les choses se compliquent dans votre esprit et que la solution trouvée passe par des idées noires ou l’envie de mourir. Les idées suicidaires sont fréquentes et récurrentes lors d’un épisode dépressif.

Troubles cognitifs

Vous avez du mal à vous concentrer, vous n’arrivez plus à mobiliser votre esprit et être à 100% dans ce que vous faites. Vous avez l’impression d’oublier certaines choses importantes, vous avez du mal à vous positionner, et à prendre des décisions. Il est plus difficile de raisonner ou de suivre une certaine logique et vous avez l’impression que  votre énergie est globalement diminuée.

Fatigue

Vous ressentez une fatigue permanente, vous ressentez un grand manque d’énergie et vous n’arrivez pas à vous motiver pour vous mettre en activité. Généralement les personnes présentant des troubles dépressifs arrêtent petit à petit le sport et n’arrivent pas à sortir de chez elles. Ce manque d’énergie peut aussi être relié aux troubles du sommeil que vous pouvez rencontrer.

Troubles du sommeil

Votre avez des difficultés à vous endormir alors que vous êtes fatigué. Vos pensées n’arrêtent pas de tourner en rond dans votre esprit et cela vous maintient éveillé. Il vous arrive de vous réveiller plusieurs fois par nuit, à cause de l’anxiété que vous pouvez ressentir et de ces pensées qui vous hantent. Vous n’avez pas l’impression d’avoir un sommeil réparateur. Au contraire, vous pouvez vous retrouver à dormir plus que d’habitude et à vouloir chercher à dormir le plus possible. Le sommeil peut devenir un moyen de fuir la souffrance.

Sentiment de dévalorisation

Vous développez de manière irrationnelle un sentiment de dévalorisation. Vous justifiez vos succès par des coups de chance et vos échecs par vos défauts. Ce qui ne vous dérangeait pas avant vous dérange maintenant. Vous ne cessez de voir le négatif en vous de la façon la plus exacerbée possible. Vous ressentez un sentiment de culpabilité assez important.

Ralentissement psychomoteur

Vous avez le sentiment d’être ralenti, d’avoir des gestes plus lents, de parler plus doucement, parfois même comme si vous n’aviez pas envie d’être là et que vous aviez envie de vous effacer. Ce changement de comportement est la conséquence du ralentissement de vos fonctions motrices (les mouvements de votre corps) et psychiques (votre pensée). Il peut même atteindre certaines fonctions biologiques comme la digestion.

Ces symptômes peuvent finir par impacter votre vie sociale, professionnelle et surtout personnelle. C’est pour cela que dès lors que vous identifiez ces symptômes, n’hésitez pas à consulter un psychologue ou un médecin pour faire le point sur votre état et engager un suivi. Près de 9 millions de personnes en France passent par un épisode dépressif au cours de leur vie, le tout est de le savoir.  Il s’agit d’un travail qui demande du temps mais à l’issue duquel vous pouvez totalement sortir et voir à nouveau la vie en couleurs.

Des solutions ?

On cherche parfois des remèdes compliqués voire impossible à trouver lorsque l'on fait une dépression, pourtant la clé pour en sortir est souvent sous nos yeux.

 

  • Pratiquer une activité physique : pratiquer une activité sportive permet de reprendre confiance en soi et de changer l'estime qu'on a pour soi en se dépassant davantage. De plus cela vous apportera un effet positive sur votre santé mais également sur votre morale. De nombreuses activités physiques s'offrent à vous : tennis, natation, footing, basket, yoga... Cela dépend tout simplement de ce que vous recherchez. Un sport individuel vous permettra de vous retrouver avec vous-même. Tandis qu'un sport collectif sera l'occasion de rencontrer et d'échanger avec d'autres personnes.

 

  • La méditation : encore une occasion de vous retrouver avec vous-même si vous n'appréciez pas le sport. Des cours spéciaux existent pour apprendre à pratiquer la médiation. Cette pratique aide à stabiliser l'humeur et a des effets antidépresseurs sur la santé, c'est donc ce qu'il vous faut ! La méditation se rapproche aussi beaucoup des TTC

 

  • Allez vers les autres : reprenez contact avec d'anciens amis ou collègues de travail. C'est dans ses moments là que vous devez être proches de vos amis et de votre famille. le soutien des autres est très important. Ne vous renfermez pas sur vous-même et allez vers les autres. Sortez, aller boire un verre, voyagez, faîtes des activités, toutes ses choses vous permettront d'aller mieux tant niveau moral que physique.

 

Si vous vous reconnaissez dans ces 10 signes de dépression, n'attendez pas agissez ! Il est de votre devoir de passer ces épreuves en allant de l'avant et de prendre les initiatives pour surmonter cela. Ne vous laissez pas abattre !

 

Parler avec un psychologue 

Articles récents

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles.