Trouvez le professionnel de la psychologie qui est fait pour vous !

Thérapie, Populaire

558118-PKPA8M-364 

A différents maux, différents remèdes. C’est une vérité qui s’applique en médecine comme en psychologie. Au même titre qu’il existe différents médecins pour soigner notre corps, il existe différents types de professionnels en psychologie pour soigner notre psychisme. Mais entre psychologues, psychiatres, psychothérapeutes et psychanalystes il est parfois difficile de s'y retrouver.  Nous vous aidons donc à y voir plus clair.

Le pathologique, c’est-à-dire la maladie, se distingue du normal lorsque votre mode de fonctionnement est source de souffrance pour vous ou votre entourage. Par exemple, la jalousie est une réaction relativement normale et courante. Néanmoins, elle devient pathologique si elle met à mal votre vie sociale, si elle devient une source importante de conflits et de souffrance pour vous-même et vos proches. De même, il n'est pas anormal de consommer de l'alcool, mais ce comportement deviendra pathologique s'il commence à dégrader votre lien aux autres, votre travail, votre estime de vous-même etc. Pour étudier et soigner la souffrance psychique, pour tenter d'en comprendre les sources et le fonctionnement et y apporter une aide concrète, différents professionnels de la santé mentale sont à votre disposition. Mais qui sont-ils exactement? 

Le psychologue

Les psychologues sont des professionnels de la psychologie qui ne sont pas des médecins. Le titre de psychologue est décerné avec l’obtention du master 2 mention psychologie, comprenant une formation théorique ainsi qu'un certain nombres d'heures de stages.

Il existe différentes sortes de psychologues. Celui que nous sommes amenés à consulter pour parler de nos difficultés, pour faire une thérapie, s'appelle psychologue "clinicien" ("clinique" signifiant étymologiquement : "au chevet du patient", c'est-à-dire auprès de lui). Le psychologue clinicien propose des séances thérapeutiques classiques en face-à-face mais aussi en ligne

Les psychologues peuvent travailler en libéral, c’est-à-dire de manière indépendante (en cabinet par exemple), en institution privée (dans une entreprise en tant que psychologue du travail) ou dans le public (dans un hôpital, dans un Centre-Médico-Psychologique, dans une école en tant que psychologue scolaire...).

Ils s’appuient sur de nombreux courants théoriques et des cas pratiques qui y sont associés pour vous prendre en charge si vous présentez des difficultés d’ordre personnel et psychologique. C’est lors de séances régulières avec votre psychologue que celui-ci apprend à vous connaître, à comprendre vos besoins et vos problèmes personnels pour tenter de vous aider. La durée et la fréquence des séances ainsi que la longueur du suivi dépendra de nombreux facteurs: votre problématique, l'intensité de vos besoins, la structure dans laquelle vous consultez, le courant théorique de votre thérapeute... 

Les psychothérapies permettent d'intervenir efficacement sur des problématiques extrêmement variées, touchant tous les domaines susceptibles de générer de la souffrance chez l'humain : le travail (stress au travail, burn-out, harcèlement...), la scolarité (orientation incertaine, phobie scolaire...), les relations sociales (timidité, manque d'affirmation de soi, conflits familiaux, problèmes de couples...), les troubles du comportement (TOCS, boulimie, addictions...). Les psychologues sont spécialisés (en psychologie clinique, du travail ou du développement…) et peuvent vous faire bénéficier, grâce à des formations complémentaires, d’une expertise spécifique dans un domaine (traumatisme, sexologie...).

De plus, il existe de nombreuses techniques de plus en plus innovantes dont se servent les psychologues pour vous aider (comme, par exemple, la thérapie en ligne...).

Le psychothérapeute

On appelle psychothérapeute tout professionnel de la santé mentale ayant été formé à la psychopathologie clinique et aux procédés thérapeutiques. Tous les psychologues sont donc psychothérapeutes, leur diplôme leur attribue d'office cette double casquette. Par contre l'inverse n'est pas vrai : tous les psychothérapeutes ne sont pas psychologues ! Certains ont pu se former à la psychothérapie autrement qu'en validant un master 2 en psychologie. 

Il existe différentes sortes de thérapies. Chacune d'entre elle a pour but de soigner l'individu pour l'amener vers un état de mieux-être  :

  • La psychanalyse: on parle alors de cure psychanalytique ou d’orientation psychanalytique. Le patient peut être allongé sur le divan ou être assis face au clinicien.
  • Les Thérapies Cognitivo-Comportementales (TCC): elles travaillent sur la cognition du patient, c'est-à-dire sur son système de pensées. Les TCC tentent de modifier les croyances erronées que cultivent la personne et qui génèrent chez elle de la souffrance (croyances négatives sur soi-même, sur les autres, sur le monde...).
  • La thérapie systémique : elle s'intéresse à comprendre le fonctionnement d'un groupe (une famille, un couple...) pour l'aider à surmonter les difficultés rencontrées. 
  • L'art-thérapie : elle consiste à utiliser la création artistique à des fins thérapeutiques (à travers le collage, la peinture, la sculpture...). 
  • Le psychodrame: c'est une forme de thérapie de groupe qui met en place des scénarios improvisés permettant aux personnes de mettre en scène leur problématique intérieure. La théâtralisation dramatique est ici utilisée à des fins thérapeutiques. 
  • La thérapie psychocorporelle : elle travaille sur le corps pour soulager la souffrance psychique. 
  • La zoo-thérapie : elle utilise la proximité d'un animal de compagnie auprès d'une personne souffrant de troubles mentaux pour l'aider à gérer le stress généré par sa maladie, à vivre plus sereinement ses traitements médicaux etc. 
  • L'hypnose : elle vise à modifier l'état de conscience de la personne. Durant cet état d'éveil altéré,  le cerveau perçoit, comprend et enregistre différemment les informations. Elle n'est pas une thérapie en soi mais sert d'outil pour compléter d'autres approches de soin.

Le psychiatre

Les psychiatres sont des médecins spécialisés dans la santé mentale : c’est l’approche médicale de la psychopathologie.

Ils se basent sur l’observation de vos symptômes, l’identification de la maladie et la pose d’un diagnostic selon un manuel référentiel de catégorisation donné (par exemple, le DSM-5). Ils ont obtenu le titre de docteur en médecine à l’issue d’un cursus universitaire en médecine de 10 ans, spécialisé dans la santé mentale. De par son statut de médecin, les séances que proposent les psychiatres sont remboursées par la sécurité sociale. Par ailleurs,  le psychiatre est le seul professionnel de la psychologie à pouvoir prescrire des médicaments pour soulager les troubles mentaux et la souffrance psychique de ses patients (antidépresseurs, anxiolytiques...). 

Tout comme les psychologues, les psychiatres exercent en institution privée ou publique comme par exemple en cabinet ou à l’hôpital. Ils peuvent vous recevoir si vous venez de manière volontaire ou sur recommandation du médecin de famille, de la justice ou encore de votre entourage.

Le psychanalyste

Le psychanalyste est un psychologue spécialisé dans la psychanalyse, qui est une approche à la fois théorique et pratique de la psychopathologie.

Bien que le titre de psychanalyste ne soit pas protégé, il garantit tout de même un certain niveau de compétence de par sa formation. En effet, il détient le même diplôme que le psychologue classique (master en psychologie dans n'importe quelle spécialité : clinique, sociale, développement...). En plus de cette formation, il doit faire une psychanalyse auprès d'un psychanalyste qui lui remettra un certificat au moment où il le jugera apte à exercer. Faire une psychanalyse aide le professionnel à être au clair avec ses propres processus inconscients pour ne pas les confondre avec ceux des patients analysés. En effet, il est difficile pour le psychanalyste d'être aidant si son écoute du patient est parasitée par ses propres angoisses. 

Une cure psychanalytique dure en moyenne trois ans : elle s’emploie à rechercher dans l’inconscient l’origine enfouie d’un mal dont vous souffrez. En effet, d'après S. Freud (XXe siècle), une partie de notre sphère mentale mènerait une existence autonome que nous ne maîtrisons pas, dont nous ne sommes pas conscient. C'est ce que S. Freud nomme l'inconscient. Lorsqu'un désir ou une pensée est jugé trop inacceptable par notre conscient (trop honteux, culpabilisant, douloureux...) il serait refoulé dans notre inconscient. Parfois, ce refoulement peut susciter chez nous des souffrances et provoquer des symptômes (tristesse, angoisses, cauchemars, irritabilité, addictions, prise/perte de poids...). Ces symptômes nous révèlent qu'il existe un conflit problématique dans notre inconscient et que ce dernier commence à générer chez nous de la souffrance. Ils méritent donc toute notre attention et peuvent nécessiter l'intervention d'un professionnel. 

Le psychanalyste exerce majoritairement en cabinet.

En conclusion 

Ce sont ces professionnels qui vous aident à préserver votre bien-être psychique. Grâce à l’efficacité du soutien thérapeutique, ils vous accompagnent vers une connaissance de soi et des autres plus fines et plus compréhensibles, ils vous permettent de progresser dans votre manière de vivre et d'aimer et ils tentent de trouver avec vous des solutions à vos problèmes.

Si ces démarches vous intéressent, il est normal de les consulter de manière régulière. Nous pouvons tous avoir besoin d'aide au cours de notre vie, ces professionnels sont là pour nous soutenir

 

Consulter un psychologue 

Articles récents

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles.