Expatriés ! Consulter un psychologue français ? Easy !

Thérapie

plane-841441_1920 

Vous êtes plus de 1,7 millions de français recensés à l’étranger depuis fin 2017 ! Souvent, quand nous entendons « il part vivre quelques mois à New York » ou « il s’installe à Rio » (remplacer la mention par toute autre grande ville onirique) cela nous renvoie à nos envies d’aventures, celles avec un grand A !

Cependant, vivre à l’étranger, c’est aussi aller vers l’inconnu, se laisser perdre pour mieux se retrouver, embrasser la rencontre d’une nouvelle vie et donc affronter ces nouveaux challenges.

La consultation de psychologue en ligne est une pratique qui se développe de plus en plus de nos jours, comme par exemple au pays de lOncle Sam, où ce concept est plus que répandu. Que ce soit pour des questions d’emplois du temps surchargés, de réticence à franchir le pas d’un cabinet ou simplement le besoin de s’exprimer dans sa langue maternelle, la psychologie en ligne a bien des attraits. C’est donc l’occasion de se poser le temps d’une séance et d’échanger depuis son canapé avec un expert !

Les difficultés que vous pouvez rencontrer en tant qu‘expatriés 

Qui dit nouveau pays, dit nouvelle langue, nouvelle culture et nouvelles coutumes ! Entre dépaysement et perdition, la barrière est fine. C’est pourquoi prendre ses repères et ses marques sont indispensables, sinon on se retrouve vite seul, dans sa « bulle », où la solitude se fait omniprésente.

 

Bien que la plupart des expatriés maîtrisent l’anglais, la barrière linguistique reste souvent la première difficulté que ces derniers rencontrent lors de leurs aventures. Marie, 28 ans, vit à Berlin depuis maintenant plus de 5 ans et ne maîtrise toujours pas la langue du pays “j’ai toujours des difficultés avec l’Allemand”. Au quotidien, cela peut vite devenir pesant et décourager les plus téméraires d’entre nous. L’expatrié risque alors un repli sur soi.

 

Vos proches vous manquent ? Vos petites habitudes aussi ? Vous êtes épris de mélancolie ? C’est sans aucun doute que vous avez le mal du pays. Ce dernier est souvent dû à l’absence de repères familiers dans votre tout nouvel environnement. Ce sentiment se manifeste souvent quelques semaines voire quelques mois après votre installation dans votre pays d’accueil. Lorsque l’euphorie retombe et laisse place au choc culturel. Selon une étude menée sur des expatriés français, ils seraient « 78% à revenir au moins une fois par an pour rendre visite à leur famille » (1).

 

Même si vous essayez au mieux de vous adapter et de vous fondre dans la masse, la sensation de ne pas appartenir à ce monde peut vous envahir. Il y aura toujours des regards, des attitudes ou des situations qui vous rappelleront que non, vous n’êtes pas dans votre pays d’origine. Vous aurez peut-être tendance à vous remettre en question ou avoir des moments de doute : suis-je vraiment à ma place dans ce pays ?

 

Enfin, organiser son retour en France est la dernière étape de l’expatriation. Et c’est loin d’être la plus facile. 30% des français expatriés interrogés pour cette étude se disent “inquiets” quant aux conditions de retour en France (1). Vous aurez alors une multitude de choses à penser telle que les démarches administratives, retrouver un logement dans son pays d’origine ou encore reprendre le « rythme français ». Ces difficultés s'accompagnent également de tout un aspect psychologique : quitter les gens que vous avez rencontré pendant votre aventure, changer d’environnement, réussir à bien se réintégrer et ne pas laisser la nostalgie vous envahir de nouveau.

 

L’expatriation est une aventure, une traversée avec ses vents et marées, un parcours sinueux souvent semés d’embûches. Ce qui ne nous tue pas nous renforce, néanmoins il faut bien admettre que toute résilience a ses limites et certaines épreuves de la vie sont mieux traversées lorsqu'elles bénéficient d'un peu d'aide

Une solution : des psychologues français où que vous soyez.

“Quand on est expatrié, on vit dans une bulle”. Marie qui a mis le cap sur Berlin nous livre son ressenti  quant à ses débuts. Après avoir essuyée plusieurs difficultés, elle s’est décidée à consulter sur Happineo (consultations de psychologues diplômés par téléphone et/ou par chat, où que vous soyez).

Elle nous confie son avis sur cette nouvelle plateforme : Happineo est pratique par rapport aux horaires. En général j’ai une vie à mille à l’heure, j’ai du mal à faire de la place pour les activités. Le fait qu'on se parle par téléphone ne me dérange pas, on est dans sa zone de confort, bien installé sur son canapé, pas en train de transpirer dans une salle d’attente”.

Catherine Martel, psychologue spécialisée dans l'expatriation soutien des familles en difficulté suite à leur expatriation. Pour elle, il est temps d'aller consulter un psychologue "lorsque l’on a le sentiment qu’on ne peut pas faire face aux difficultés seul, que l’on ne sait pas comment communiquer afin d’apaiser des tensions, ou encore que l’on ne sait pas comment aider ses proches inquiets du changement d’environnement."

 

Maintenant, plus d’excuses, si vous ressentez des difficultés d’intégration, que l’expatriation réveille en vous un mal-être, n’hésitez pas à aller consulter un de nos psychologues.
Ne gâchez pas cette fantastique expérience en vous renfermant sur vous-même. Vous n’êtes pas seul. Nous vous aidons à franchir le pas !

 

Démarrer

  

Sources :

https://www.huffingtonpost.fr/helene-conway-mouret/francais-expatriation-les-statistiques-sont-le-superlatif-du-mensonge_b_10966674.html

 

Articles récents

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles.