Hystérie dans le couple : quels problèmes et comment y remédier ?

Couple

Couple dispute-min

Si le terme clinique "hystérie" est aujourd'hui tombé dans le domaine public, son utilisation dans le langage courant est bien souvent erronée. Il peut tantôt désigner une femme séductrice qui se refuse à un homme, ou bien faire référence à une foule en délire ou encore à une grande excitation théâtralisée... Mais finalement, c'est quoi l'hystérie exactement ?

Il est nécessaire de rappeler que la névrose hystérique désigne une structure et un fonctionnement de personnalité très particuliers, caractérisés par un certain nombre de signes cliniques. Il faut différencier les personnes portant réellement ce diagnostic de celles présentant simplement dans leur caractère quelques aspects empruntés à l'hystérie. Et oui, nous pouvons tous avoir des traits hystériques, phobiques ou encore obsessionnels sans souffrir de ces névroses pour autant ! 

Ainsi, peut-être retrouvez-vous chez vous ou chez votre partenaire des traits de personnalité qui vous font penser à de l'hystérie et qui viennent handicaper votre couple. Comment les traits hystériques peuvent-il se manifester dans la relation amoureuse ? Quelle forme prennent-ils et que faire face à l'hystérie ? 

Etes-vous concerné(e) par l'hystérie? 

L'hystérie est-elle exclusivement féminine ? 

Tout d'abord, sachez que l'hystérie ne concerne pas uniquement les femmes, bien que ces dernières soient davantage touchées par cette névrose. Contrairement aux idées reçues qui alimentèrent les mentalités pendant des siècles, cette prévalence féminine ne serait pas naturellement inhérente à l'anatomie de la femme ("hystérie" venant de "utérus" en grec ancien). En réalité,  l'hystérie trouverait sa source dans des psycho-traumatismes spécifiques (notamment d'ordre sexuels), ces derniers étant malheureusement plus susceptibles de toucher les femmes que les hommes (elles sont davantage victimes d'abus, de séductions insistantes, d'harcèlement sexuel...). 

Les symptômes de l'hystérie 


La personnalité hystérique témoigne d'un fonctionnement psychologique spécifique, pouvant engendrer beaucoup de souffrance chez la personne concernée et nécessitant bien souvent la prise en charge d'une équipe soignante. Le diagnostic d'une névrose hystérique ne se fait donc pas à la légère, il repose sur des signes cliniques précis parmi lesquels figurent notamment : 

  • Un théâtralisme : une tendance à attirer l’attention sur soi et à se faire remarquer
  • Une superficialité : les émotions exprimées sont poussées à l’excès, les liens crées ne sont pas profond et ne témoignent d'aucun engagement
  • Une insatisfaction générale : l'hystérique trouvera toujours une bonne raison pour ne pas accéder à ses désirs, pour s'auto-saboter volontairement
  • Une humeur instable
  • Une suggestibilité : les personnes hystériques sont influençables
  • Une dépendance affective 
  • Des troubles de la sexualité : frigidité, absence de libido...
  • Une mythomanie : histoires inventées, mensonges, difficultés à faire la différence entre les fabulations et la réalité 
  • Un égocentrisme : peu d'intérêt accordé aux besoins et aux satisfactions de l'autre
  • Une importante somatisation : l’hystérique se plaint beaucoup de douleurs corporelles (crampes, palpitations, nausées, maux de têtes, boule dans la gorge, toux...) sans que le médecin ne trouve la cause physiologique de ces symptômes (corps en bonne santé, pas de maladies, pas d'infections, tests médicaux négatifs...). Ces symptômes résistent notamment aux traitements médicamenteux.

Il est possible de se reconnaître ou de reconnaître son partenaire dans certains de ces symptômes seulement, ces derniers pouvant s'exprimer de manière peu intense et peu récurrente. Dans ce cas-là, on parlera plutôt de "traits hystériques" plutôt que de réel fonctionnement hystérique. C'est-à-dire que vous ou votre conjoint pouvez adopter certains traits de personnalité qui sont effectivement empruntés à l'hystérie mais qui ne valident en aucun cas le diagnostic d'une névrose hystérique ! 

Bien que ce profil ne soit pas foncièrement pathologique, il peut néanmoins soulever un certain nombre de problématiques et de souffrance dans votre relation de couple. Ces difficultés principales seront notamment liées au manque d'engagement et à la superficialité impliqués par certains traits hystériques, ainsi qu'au sentiment de frustration que ces caractéristiques engendrent chez le partenaire. 

Consulter un psychologue

Manque d'engagement et insatisfaction permanente : des traits hystériques

La nécessité d'être constamment insatisfait est certainement le trait hystérique le plus marquant et le plus perturbant. La personnalité hystérique aura en effet tendance à beaucoup se plaindre de situations frustrantes sans pour autant tenter d'en sortir. Elle provoquera également en boucle le même type de schéma relationnel déplaisant. Par exemple, l'hystérique pourra se plaindre de l'agressivité de son partenaire mais fera paradoxalement tout pour le pousser à bout afin qu'il se mette en colère, lui parle durement... L'hystérique pourra également affirmer ne pas être satisfait de ses relations sexuelles avec son conjoint mais refuser paradoxalement tout contact physique avec lui dès lors qu'elle aura eut pour la première fois un orgasme.

Ainsi, les personnalités hystériques sont caractérisés par leur difficulté à  accéder à une relation amoureuse suffisamment satisfaisante. En effet, dès que la réalisation de leur désir devient possible (conjoint calme et bienveillant, sexualité qui devient plus épanouie...), l'hystérique aura tendance à fuir et à manquer tout engagement. Ce qui satisfait l'hystérique finalement, c'est le fait de n'être jamais satisfait, c'est cette recherche absolue d'être toujours dans la frustration et de frustrer l'autre par la même occasion. 

Avoir un partenaire ou une partenaire hystérique peut en effet créer énormément d'exaspération et de souffrance chez le conjoint. Sa réelle volonté d'aider l'hystérique à atteindre ses désirs est constamment mise en échec ce qui le renvoie à un sentiment d'impuissance. Par ailleurs, ce type de personnalité dépensera beaucoup d'énergie pour éveiller l'intérêt, l'attention et l'inquiétude de l'autre sans jamais lui accorder de réel engagement relationnel. Il en va de même sur le versant sexuel où l’hystérique déploiera de nombreuses stratégies pour séduire l'autre, pour attiser son désir sans jamais lui céder totalement et sans jamais être sexuellement satisfait par lui.

La relation amoureuse avec une personnalité hystérique peut donc rester très superficielle malgré les efforts du partenaire pour l'approfondir. Éveiller le désir sans le combler, stimuler l'envie sans la satisfaire, se plaindre sans chercher de solutions, avoir besoin du regard de l'autre sans s'intéresser réellement à lui crée une sorte de jeu d'apparences. L'hystérique est d'ailleurs souvent caractérisé comme quelqu'un cherchant à jouer un rôle, à s'inventer un personnage ce qui lui évite ainsi de reconnaître ses propres désirs . 

L'insatisfaction n'est pas uniquement liée à l'hystérie ! 

Le mode occidental dans lequel nous vivons entraîne un certain nombre de comportements, d'attitudes et de sentiments semblant aller de pair avec l'hystérie : exigences toujours plus hautes, attentes exacerbées, intolérance à la frustration, importance majeure accordée à l’image du corps, société de plus en plus individualiste et narcissique… Par ailleurs, les formes relationnelles se libèrent et se multiplient, il n'est plus tabou de séduire ou de multiplier les conquêtes, ces situations pouvant même être perçues comme  gratifiantes dans notre société actuelle. 

Toutes ces évolutions dans notre rapport au monde et aux autres vont forcément influencer nos relations amoureuses et peuvent notamment engendrer de la frustration, des exigences disproportionnées, un besoin d'attention majeur... Il est donc important d'avoir conscience que votre insatisfaction dans le couple n'est pas nécessairement due à des symptômes hystériques ! 

Faites-vous aider

Le diagnostic de la névrose hystérique, ou du moins de certains de ses traits, peut effectivement être à l'origine de nombreux maux au sein du couple. Cependant, il est extrêmement complexe d'identifier avec certitude un fonctionnement hystérique. Il mérite non seulement un diagnostic professionnel mais aussi un travail thérapeutique efficace et adapté. C'est pourquoi il est essentiel faire appel à un psychologue si vous repérez des symptômes hystériques récurrents, pesants et problématiques pour vous-même et pour votre couple. Il est peut en effet être très compliqué de comprendre seul un tel fonctionnement psychologique et de parvenir à le changer profondément et durablement sans le guidage et le soutien d'un expert bienveillant. 

Le psychologue est là pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement hystérique et ses symptômes, il tente de trouver avec vous les origines de ces traits hystériques dans votre histoire et vous fait progressivement évoluer vers des comportements et des raisonnement plus adaptés, moins frustrants et moins douloureux. 

Consulter un psychologue

 

Articles récents

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles.