La psychothérapie en ligne: une pratique qui ne date pas d’hier !

Thérapie, Populaire

student-849825_1920 

De plus en plus de services revêtent une modalité numérique qui nous est accessible même depuis notre téléphone. Nous sommes en effet 89% en Europe à utiliser internet au quotidien et pour des utilisations qui se diversifient chaque jour un peu plus (courses, restauration, sport...). Aujourd’hui en 2018, l’ère du numérique nous offre de plus en plus de choix en matière de prestations en ligne. Pour pouvoir répondre au mieux aux besoins de cette société en perpétuelle évolution, la psychologie aussi doit s’adapter au changement. La thérapie en ligne vient donc s'inscrire dans ce projet d'innovation : mais est-elle si récente que ça finalement ? 

Les Prémisses de la e-Therapy

On peut faire remonter les premiers services de consultations en ligne aux années 1980 via l’utilisation de forums, puis au travers de services par e-mail qui se sont popularisés quelques années plus tard, en même temps que l'arrivée d’internet dans les foyers.

D.Sommers proposait ainsi dès 1995 une cyber-clinique de la santé mentale et faisait déjà état des principales différences que ce service imposait par rapport à une consultation en face à face. Plusieurs auteurs évoquent en effet les difficultés suivantes : le manque de contact humain, la froideur du texte et les incompréhensions éventuelles entraînaient une difficulté à établir une relation.

En 1997, L.Holmes, membre de l’American Psychological Association (APA) déclare qu’il n’est en fait pas encore possible de faire de psychothérapie en ligne : les difficultés techniques de connexion, de législation et de confidentialité sont en cause. Il suggère ainsi de se centrer pour lors sur une pratique qui se rapprocherait plutôt du conseil en ligne. Ce type de pratique en ligne permet cependant déjà de répondre à la problématique de la distance de manière efficace.

Les avancées du numérique et l’apparition de la visioconférence

Les améliorations techniques qui ont suivi sont celles que nous connaissons aujourd’hui. Elles mettent fin aux difficultés rencontrées jusqu’alors : la distance des corps est désormais compensée par l’image que permet la visioconférence. Elle permet des interactions sensorielles qui pallient cette distance, notamment par le regard et les expressions du visage.

En 2010, le psychologue chercheur S. Bouchard, publie les résultats de son étude comparative sur l’efficacité de la cyber psychologie dans le traitement des phobies par thérapie cognitivo-comportementale (il utilise la réalité virtuelle) et constate qu’il n’existe pas de différence significative dans les résultats.

En 2016, la psychologue clinicienne  L. Haddouk publie une thèse sur l’entretien clinique à distance par visioconférence, et constate également que la posture clinique dans la thérapie en ligne, quand elle suit la méthodologie mise au point, n’est pas significativement différente d’une consultation en face à face.

Autant d’études démontrent que la thérapie en ligne présente de nombreux avantages à commencer par son aspect pratique. En 1964 déjà, A. Leroi-Ghourhan (penseur des techniques et de la culture) disait : « L’évolution technique s’impose comme un substitut et un prolongement de l’évolution biologique ». Il s’agit tout simplement d’inscrire la pratique thérapeutique dans l’ère du numérique et de l'adapter aux nouveaux besoins générés par une société en perpétuels mouvements

Découvrez Happineo ! 

Sources :

Haddouk, L. (2016). L'entretien clinique à distance : Manuel de visioconsultation. Toulouse, France: ERES.

Leroux, Y. (2008). Psychothérapies en ligne – histoire, questions éthiques, processus. Psychothérapies, vol. 28,(3), 211-221. doi:10.3917/psys.083.0211.

Bouchard, S. (2016). Qu’est-ce que la cyberpsychologie ?. Rhizome, 61(3), 17-18. https://www.cairn.info/revue-rhizome-2016-3-page-17.htm.

 

Articles récents

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles.