11 signes qui indiquent que vous êtes prêt à consulter un psychologue

Thérapie, Populaire

 52

Vous vous sentez mal et incompris ? Vous avez vécu récemment un événement qui vous a rempli de tristesse ou vous ressassez sans cesse des pensées négatives sans raison apparente?  Pas de panique, un psychologue est là pour vous aider ! Il a pour seul but de vous faire ressortir meilleur à chaque consultation. Qui est ce spécialiste de la santé mentale ? Comment savoir si j'ai besoin de lui et si je suis prêt à le consulter ?

Le psychologue : qui est-il ?

Le psychologue clinicien évalue le fonctionnement psychologique et la santé mentale d’une personne en vue de déterminer une intervention ou un traitement qui pourrait l’aider.  C’est un professionnel de la psychologie, c’est-à-dire qu’il a un titre réglementé à la suite d’une formation en bac +5 à l’université (niveau master). Cette formation est disponible dans une quarantaine d’universités en France.

Il peut se spécialiser dans différents domaines, tels que la psychologie clinique par exemple, qui est l’étude de l’individu. Il a également la possibilité de s'orienter vers la psychologie du travail qui aide les entreprises et l’individu (ou groupe d’individus) à atteindre des conditions de travail optimales. Il peut aussi se tourner vers la psychologie sociale qui se concentre sur la place de l’individu dans le groupe, ou encore vers la psychologie cognitive qui étudie les grandes fonctions psychologique comme la mémoire, le langage ou encore le raisonnement.

Le clinicien a le choix d'exercer en libéral (c'est-à-dire de manière libre et indépendante, comme en cabinet) ou bien de travailler dans le public (psychologue scolaire, psychologue militaire, psychologue à l'hôpital...). On peut aussi le retrouver dans le milieu de l'entreprise (psychologue du travail, direction des ressources humaines...). Certains psychologues ont parfois différentes activités professionnelles dans plusieurs structures à la fois (mi-temps en cabinet et mi-temps à l'hôpital par exemple).  

Le thérapeute s'adresse à toutes les personnes ressentant un état de mal-être, qu'elle qu'en soit sa forme et sa gravité. Ces troubles peuvent-être légers ou très lourds, leurs causes peuvent sembler claires ou très floues, ils sont susceptibles de concerner toute sorte de domaine (travail, famille, couple, vie sexuelle....) et de transparaître à travers toutes sortes de symptômes (stress, anxiété, crises d'angoisses, pleurs, idées noires, phobies, conflits avec les autres, troubles du sommeil...). La première étape avant de consulter un psychologue est de faire attention à différents indices dans votre comportement qui traduisent un mal-être

11 signes de mal-être qui peuvent nécessiter l'aide d'une thérapie

Plusieurs signes de mal-être peuvent se manifester au cours de votre vie. Ils s'installent parfois brutalement ou s’immiscent de manière plus progressive. Ces signes, appelés "symptômes" par les psychologues, viennent vous informer que quelque chose dans votre fonctionnement psychique ou dans votre mode de vie n'est pas ou plus adapté (un travail devenu trop stressant, un manque d'estime de soi qui vous empêche de vous épanouir dans votre couple etc.). Ces symptômes peuvent s'exprimer différemment d'une personne à l'autre et causer des états de souffrance variables en intensité (par exemple: deux personnes stressées ne seront pas nécessairement dans la même détresse, le stress n'aura pas forcément les mêmes effets sur leur sommeil, sur leur corps, sur leur alimentation etc.).

Ces signes ne sont pas nécessairement graves mais ils peuvent devenir gênants et de plus en plus lourds à porter au fil du temps. Pouvoir en comprendre l'origine et résoudre le problème qui les provoquent est essentiel pour aller de l'avant mais cette démarche peut être très difficile à réaliser sans l'aide d'un thérapeute. Il est donc important de pouvoir consulter un professionnel dès qu'un ou plusieurs de ces symptômes viennent affecter votre bien-être psychique. 

  • Stress : vous vous sentez stressé de manière anormale, c'est-à-dire de manière disproportionné et permanente. Cela peut avoir des conséquences sur votre corps, votre alimentation, votre sommeil, votre relation aux autres... 
  • Troubles du sommeil: vous avez du mal à vous endormir, vous vous réveillez en plein milieu de la nuit sans parvenir à vous rendormir, vous faites beaucoup de cauchemars, vous êtes angoissé à l'idée de vous coucher... 
  • Hypersensibilité : vous êtes à fleur de peau, vous n’arrivez pas à prendre du recul sur vos émotions, vous ressentez des émotions disproportionnées qui ne sont pas adaptées à la situation. 
  • Instabilité émotionnelle : vous sentez que vos émotions jouent aux montagnes russes, un moment heureux(se), celui d’après au plus bas. 
  • Manque d’intérêt : vous perdez goût à la vie et à l’envie de faire les choses, ce qui vous apportait du plaisir vous rend désormais indifférent
  • Manque de motivation: vous n'avez plus de projets, plus d'ambition, plus d'énergie. 
  • Auto-dévalorisation : vous n'avez pas confiance en vous, vous avez une image négative de vous-même, vous ne vous trouvez que des défauts, vous avez tendance à vous dévaloriser, à vous rabaisser ... 
  • Angoisse : vous paniquez plus facilement et parfois de manière non-justifiée, vous avez du mal à rationaliser et à contrôler vos angoisses.
  • Perte de libido : vous perdez petit à petit votre désir sexuel
  • Idées noires : vous voyez le verre à moitié vide, vos pensées sur le monde, sur les autres, sur vous-même et sur l'avenir sont négatives, vous ressassez des idées sombres pouvant aller jusqu'à des idées suicidaires
  • Les troubles du comportement : vous développez un ou des comportements inadaptés qui altèrent votre manière de vivre, de manger, de travailler, vos relations sociales... Parmi les troubles du comportement on retrouve par exemple les troubles alimentaires (anorexie, boulimie...), les addictions (drogues...) etc. Ces troubles du comportement peuvent parfois être dangereux pour vous ou pour les autres (exemple: l'alcoolisme peut entraîner des états d'ébriété conduisant à se mettre en danger soi-même ou à être violent avec les autres). 
  • La tristesse : vous vous sentez triste, vous avez le cœur lourd, vous pleurez beaucoup suite à un événement précis ou bien sans comprendre pourquoi.  

Les symptômes peuvent être similaires d’une personne à l’autre mais venir de causes totalement différentes (par exemple, une personne peut faire des insomnies à cause d'une agression qu'elle a subie tandis qu'une autre ne dormira plus à cause d'une charge de stress trop importante au travail etc.). Un symptôme peut également être la cause d'un autre symptôme (une insomnie prolongée vous rendra très fatigué et donc plus émotif voire hypersensible). 

Les sources de ces symptômes et leurs conséquences étant souvent complexes, c'est pourquoi il est préférable de consulter un psychologue professionnel qui pourra vous aider à comprendre votre mal-être et à le soigner par la psychothérapie. En effet, c’est dans l’intimité d’une consultation que le psychologue parvient peu à peu à cerner votre personnalité afin de répondre à votre demande de manière individuelle qu’elle qu’en soit la gravité.

Ecoutez-vous et demandez-vous si vous ne devriez pas consulter !

Quand consulter ?

La psychothérapie devient nécessaire lorsque vous ressentez un ou plusieurs symptômes qui commencent à avoir un impact réel et durable sur votre moral, sur vos rythme de vie, sur votre santé, sur vos relations aux autres, sur votre capacité à travailler, à vous concentrer etc. Il ne faut pas uniquement observer le symptôme en lui-même mais la place qu'il prend dans votre vie : est-ce qu'il vous gêne? Est-ce qu'il vous fait souffrir ou fait souffrir vos proches ? Est-ce qu'il vous a déjà mis dans une situation désagréable ? Est-ce qu'il vous semble inexplicable, irrationnel ou incontrôlable ? Pensez-vous que vous seriez plus heureux si vous parveniez à vous en débarrasser  ? 

Si la réponse à la majorité de ces questions est "oui", c'est qu'il est temps pour vous de consulter. La psychothérapie pourra en effet être efficace dans la résolution de vos symptômes.  Le psychologue vous propose un espace d'écoute et de parole empathique, bienveillant, accueillant et rassurant. Il vous guide dans vos réflexions, affine votre connaissance et votre compréhension des autres et de vous-même. En vous aidant à mettre des mots sur vos difficultés et à les verbaliser dans le présent, il vous amène à prendre conscience de votre souffrance, à en comprendre le sens et la source. A partir de là, un cheminement vers la guérison est possible. 

 

Il existe une solution thérapeutique adaptée pour tous les symptômes, toutes les problématiques, tous les besoins et toutes les situations. Le psychologue est à votre disposition pour vous aider, il vous suffit de le solliciter. Le tout est de prendre conscience que le principal acteur dans le changement de votre vie, c’est vous !

 

Consulter un psychologue

 

Articles récents

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles.